28 février 2017

crachats

je lis ces quelques lignes sur un homme qui demandait asile ici
forcé à rentrer dans le pays de sa naissance son pays très pluvieux et rouge
et qui est mort là-bas
d'une seule balle militaire
cet homme qui est un millier d'autres

la nuit grouille au-dehors

aujourd'hui dans le premier soleil de février j'ai acheté du pain encore brûlant
toute la rue sentait le citron et l'essence
cette petite fille
à qui sa mère criait de revenir
m'a saluée en inclinant son chapeau

au Moyen Âge il arrivait qu'on vole des cadavres pour les étudier
cela aussi je l'ai appris
aujourd'hui dans la salle de classe grise et universitaire
au-dehors les arbres crissaient
se soulevaient dans la pluie sale qui remue

et toi tu dors dans mes bras femme lumineuse de cendre et d'eau
le boulanger a sorti ses croissants du four et le chat s'est enfui

les habitants de villes en flammes passent au journal
entre les faits divers sordides et les derniers événements mondains

en fond sonore de cette publicité incitant
à partir en Grèce
on entend un faux air de bouzouki
il a quelque chose de très cruel
trois caméras de surveillance se font face au milieu du boulevard
très cruelles
la petite fille a retrouvé le chat elle le caresse avec gravité
au-dehors une femme ivre et meurtrie
au-dehors un viol banal et policé

et il ne se passe rien
d'autre

Aucun commentaire: